Une femme qui veut être soumise

Fais-moi mal !

Sonia est une jeune femme de 28 ans, dynamique, spontanée et très curieuse. Sa curiosité légendaire la pousse parfois à dépasser ses limites. Grande, mince et sensuelle, elle n’a jamais eu aucun mal à draguer des hommes pour des soirées coquines. Malgré tout, elle n’a encore jamais essayé les relations sado-maso, mais ce soir, elle a bien l’intention de découvrir de nouveaux plaisir. Elle se prépare pour aller en boîte, son lieu de prédilection favorite pour draguer. Elle enfile une mini-jupe en cuir noir, un top à bretelle très cintré lui dessinant merveilleusement bien ses jolis seins ronds et fermes et, pour parfaire la panoplie, Sonia enfile ses cuissardes noires. Le temps de faire le chemin, la voilà arrivée, dans sa discothèque favorite. Bien entendu, elle n’a aucun mal à entrer malgré la foule qui se presse. Bien connue des propriétaires des lieux, Sonia est accueillie à bras ouvert par le videur. Elle se dirige vers le bar, commande une vodka et s’installe sur un tabouret pour observer la salle. A peine a-t-elle le temps de s’assoir qu’un homme se dirige vers elle. C’est Samuel ! Un ex avec qui elle a eu une relation fougueuse et passionnée quelques mois auparavant. Ravie de le revoir, elle lui propose de lui offrir un verre et la conversation s’engage. Samuel est toujours sous le charme de Sonia, qui, il faut bien l’avouer, ferait bander un séminariste !

Toujours très spontanée, Sonia lui explique le but de sa présence ce soir. Samuel sourit amusé. Venant de Sonia, plus rien ne l’étonne. Malgré tout, une idée lui trotte en tête. Et pourquoi pas vivre cette expérience ensemble ? A l’époque de leur fougueuse aventure, il se souvent encore d’avoir partagé de nombreuses expérience avec elle, mais jamais les relations sado-maso. Très curieux lui aussi, il lui propose aussi spontanément de partager cette expérience.

Sonia accepte sans aucune hésitation et lui propose de se rendre chez elle. Très organisée, elle a déjà tout préparé avant sa sortie. Arrivés chez Sonia, elle allume quelques bougies, tire les rideaux et lui propose de s’installer sur le sofa du salon.

Elle s’absente quelques instants et reviens, vêtue d’un simple string noir avec tout un attirail d’objets variés. Samuel sourit, amusé de la situation. Elle lui propose de jouer le rôle de l’esclave. Il accepte sans rechigner. Sonia lui bande les yeux et lui attache les mains avec une paire de menottes. Puis elle lui ordonne de se mettre à genoux. Il joue le jeu et obéit sans dire un mot. Elle, lui demande de lui lécher les pieds. Samuel s’exécute et commence à lui lécher les oreilles. Il remonte le long de son pied, puis remonte le long de la cheville, longue sa jambe, puis sa cuisse pour enfin arriver au niveau de son string. Elle le stop aussitôt et attrape un fouet et se met à lui fouetter les fesses. Samuel, un peu surpris, accepte malgré tout. Les fesses rougies par les coups, Samuel se trémousse, étonné d’être aussi excité par cette pratique. Sonia remarque qu’il bande sous son boxer moulant et commence à mouiller elle aussi. Avec le manche du martinet, elle lui relève la tête et lui ordonne de la lécher. Elle lui retire les menottes et s’installe sur le sofa. Samuel écarte le string noir et lui passe l’index sur le clitoris. Il le sens durcir sous son doigt. Sa verge se dresse de plus en plus. Il se penche et commence à lui lécher le bouton du bout de la langue.

Quelques petits coups de langues suffisent à faire gémir Sonia. Il devient plus insistant, lui aspire le bouton tout en lui glissant un doigt dans le fente. Il l’enfonce profondément dans son vagin et exerce des va-et-vient de plus en plus réguliers. Sonia se trémousse de plaisir en gémissant. Elle se caresse les seins, se pince les tétons, puis se penche légèrement vers la table de salon pour saisir les pinces à tétons. Elle pince son téton gauche avec la pince à téton, puis le droit. Elle sent le plaisir monter brutalement et ne peut se retenir de crier de plaisir. Samuel, très excité par les sons émis par cette garce lui enfonce plusieurs doigts dans la chatte et se met à lui ramoner la fente vivement. Sonia est au bord de l’orgasme ! Mais elle ne veut pas jouir maintenant, elle veut faire durer le plaisir et lui ordonne d’arrêter. A regret, il obéit.

Elle se redresse, se lèvre et lui remet les menottes. Elle le pousse sur le sofa et se prend une des bougies qu’elle avait déposée sur la table du salon. Toujours les yeux bandés Samuel n’a aucune idée de ce qu’il va se passer. Elle laisse couler la cire chaude de la bougie sur son ventre. Samuel pousse un cri strident de surprise. Malgré la chaleur de la cire, la douleur est divine. Il s’en étonne lui même, mais il apprécie. Sonia continue de faire couler la cire le long de son torse, puis descend jusqu’aux cuisses de Samuel qui bande de plus en plus fort. Après la cire, Sonia pend un glaçon et lui passe sur les tétons. Le froid du glaçon fait durcir son téton aussitôt. La douleur est douce et divine à la fois. La garce s’attarde sur les tétons de Samuel qui se trémousse de plaisir, puis descend sur son ventre tout en léchant les gouttes d’eau qui coulent sur son corps. Elle prend ensuite un glaçon dans sa bouche puis se met à lui lécher les couilles qui se rétractent sous l’action du froid. Très amusée, Sonia insiste, puis se met à lécher la queue tendue de Samuel qui pousse un râle de plaisir. La garce se réjouit de lui donner autant de plaisir dans la douce souffrance de ses coups de langue givrée.

Elle le branle fermement, lui aspire le gland qu’elle sent se rétracter puis grossir à nouveau sous sa langue, elle ressort le glaçon de sa bouche et lui pompe le dard comme une chienne en chaleur tout en continuant de lui passer le glaçon le long de ses cuisses. Le plaisir à la fois douloureux et délicieux de Samuel met Sonia dans un état d’excitation qu’elle avait rarement atteint auparavant. Sonia n’en peut plus, elle se redresse et s’empale sur sa belle queue bien dure et fraîche. Elle gémit très fort, la raideur de ce joli sexe et la fraîcheur lui provoque un plaisir bruyant qu’elle ne peut contrôler. Elle se met à le chevaucher encore plus fort, encore plus vite. Elle finit par jouir comme une truie en chaleur.

Pour le remercier de lui avoir donné autant de plaisir et d’avoir joué ce jeu porno jusqu’au bout, Sonia lui lèche la queue une dernière fois en le branlant très fort. Samuel décharge toute la semence dans la bouche de Sonia qui continue de gémir de plaisir. Elle avale jusqu’à la dernière goutte, puis lui retire son bandeau en lui souriant. Samuel n’a jamais connu un plaisir aussi intense. Il la remercie en lui caressant la chatte une dernière fois et lui propose de renouveler l’expérience quand elle voudra.

Copyright 1er-sexe.com


Auteur

Angélique
Amoureuse de littérature érotique et croqueuse d’hommes invétérée, Angélique vous offre ses talents d’écriture et ses récits toujours emprunts de sensualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *