Couple au lit pendant la nuit de noces

Une nuit de noces tant attendue

Myriam est une jeune beurette de tout juste 20 ans. Élevée par des parents très à cheval sur les traditions, ils ont malgré tout accepté qu’elle épouse un jeune ingénieur français de 24 ans dont la grand-mère est algérienne. Le mariage se déroule très bien. Les parents de Myriam sont ravis que leur gendre ait du sang arabe qui coulent dans les veines et se réjouissent à l’idée d’avoir des petits-enfants. Les parents de Paul, quant à eux, n’ont eu aucun mal à accepter la jeune femme. Il faut dire qu’elle est étudiante en troisième année de droit et qu’elle est particulièrement jolie.

Tous les invités semblent s’amuser comme jamais. Les parents de Myriam dansent sur la piste en observant du coin de l’oeil leur fille en grande discussion avec ses beaux-parents. La discussion revient, comme toujours, sur les futurs petits-enfants. Malgré l’insistance évidente de leurs parents respectifs, le couple a décidé d’une part que Myriam devait terminer ses études avant d’envisager une future grossesse mais ils souhaitent également profiter l’un de l’autre quelques années avant d’envisager de devenir parents.

Malgré la déception perceptible des parents, la discussion reste amicale. Myriam coupe court à la conversation en invitation son mari à danser. Ils se blottissent dans les bras l’un de l’autre au rythme de la musique. Paul lui susurre des mots tendres dans le creux de l’oreille. Il lui avoue qu’il a hâte que tous les invités soient partis pour se retrouver enfin seule avec elle. Myriam lui confie qu’elle ne pense qu’à cela depuis ce matin malgré ses craintes.

Paul la rassure et lui confirme qu’il sera aussi tendre que la première fois qu’il l’a sodomisée. Il faut préciser que Myriam souhaitait rester vierge pour le mariage. Le jeune couple qui se connait depuis bientôt trois ans, a malgré tout trouver la solution pour que Myriam puisse rester vierge. Ils se sont contentés jusqu’alors de fellations, cunnilingus et de sodomie pour préserver la virginité de la jeune beurette.

Après quelques danses, le jeune couple partage une part de gâteau en discutant avec des amis d’enfance. Quelques blagues échangées et la discussion tourne vite autour de la nuit de noces. Myriam n’a jamais caché qu’elle souhaitait rester vierge jusqu’à son mariage. Tous ses amis sont au courant et la taquinent régulièrement à ce sujet. Les blaguent tournent bien évidemment autour de la virginité et de la nuit de noces. Les jeunes amis éclatent de rire. Les blaguent deviennent de plus en plus sexe et Myriam et Paul ont de plus en plus de mal à contenir leur excitation.

Ils décident de s’isoler quelques instants dehors. Ils s’embrassent langoureusement puis partagent une cigarette. La discussion reprend très vite sur leur nuit de noces. Ils s’imaginent déjà seuls dans leur chambre. Paul lui décrit alors comment il va la déshabiller, puis lui retirer sa petite culotte pour enfin lui lécher le clitoris. Myriam mouille comme une folle. Elle demande à Paul d’arrêter son récit pour éviter d’augmenter son désir.

Ils décident alors de rejoindre leurs invités et se remettent à danser. Puis le père du marié invite Myriam à danser. Ils partagent quelques danses en discutant pendant que Paul échange une danse avec sa mère.

La soirée touche à sa fin. Beaucoup d’invités sont déjà partis. Quelques retardataires font durer le plaisir et échangent une coupe de champagne en discutant. Le jeune couple les rejoint et commence à discuter tous ensemble. Une des jeunes femmes proposent alors aux autres de laisser les jeunes mariés profiter de leur nuit de noces.

Le sourire aux lèvres, les invités se séparent et le jeune couple se retrouve seul avec leurs parents respectifs. La mère de Paul leur propose alors de finir de ranger la salle et que le jeune couple profite de la fin de la soirée en tête à tête. Les parents se répartissent alors les tâches pendant que le jeune couple s’éloigne.

Sur le chemin, Paul ne peut s’empêcher de caresser la cuisse de Myriam tout en conduisant. Ils sont très excités tous les deux et ont du mal à tenir. Enfin arrivés à la maison, Paul soulève la robe de Myriam et lui écarte sa petite culotte. Il lui lèche le clitoris goulûment tout en enfonçant délicatement un doigt dans sa chatte. Myriam gémit, elle adore cette sensation qu’elle éprouve pour la première fois. Paul lui enfonce alors deux doigts dans la fente. Myriam gémit de plus en plus fort en se trémoussant. Très excitée, elle se redresse, s’agenouille devant son homme et lui défait son pantalon. Elle empoigne sa grosse queue déjà toute raide et se met à lui lécher les couilles, laissant glisser sa langue le long de sa verge, elle aspire soudain son gland et se met à le pomper sévèrement. Après une bonne pipe, Myriam retire sa robe, ses bas, puis retire son soutien-gorge pour libérer enfin ses gros seins ronds et fermes.

Paul se précipite alors sur ces gros nichons et lui bouffe goulûment les tétons. Il la bascule sur le lit, lui écarte les cuisses, lui lèche une dernière fois le clitoris puis s’introduit délicatement dans sa petite chatte toute serrée. La beurette gémit, elle semble apprécier le plaisir que lui procure cette grosse queue dans sa fente. Paul commence les va-et-vient en douceur mais Myriam appuie fermement sur les fesses de son homme pour qu’il s’enfonce plus profondément dans sa chatte. Il accélère alors les mouvements et se met à lui dilater la chatte profondément. Myriam gémit, halète, pousse de petits cris stridents, elle finit par jouir bruyamment.

Le sourire aux lèvres, Myriam réalise soudain qu’elle n’est plus vierge et qu’elle a adoré ça. Paul est encore très excité, il n’a pas eu le temps de jouir. Myriam se met à le sucer une nouvelle fois, puis se retourne et se cambre sur le lit. Son joli petit cul bien rebondi ne laisse pas Paul indifférent. Il lui écarte les fesses, puis lui lèche le trou du cul un long moment avant de lui fourrer sa grosse bite dans son petit trou du cul. Myriam gémit, elle adore la sodomie. Il faut dire que, bien que Myriam soit vierge, elle aime le sexe et particulièrement se faire défoncer la rondelle. Paul s’enfonce profondément dans son cul et accélère les va-et-vient. Il la ramone sévèrement en lui donnant de petites claques sur les fesses. Myriam gémit de plus en plus fort. Paul lui dilate le fion à grands coups de bite et la fait jouir une nouvelle fois. Il se retire, lui fourre sa grosse queue dans la bouche et se fait tailler une belle pipe.

Myriam le suce bien à fond et le laisse éjaculer dans sa bouche. La jeune beurette avale toute la semence dans un gémissement de plaisir.

Épuisés par cette journée pleine d’émotions, le jeune couple s’effondre sur le lit et s’endort, entièrement nu, dans les bras l’un de l’autre.

Copyright 1er-sexe.com


Auteur

Angélique
Amoureuse de littérature érotique et croqueuse d’hommes invétérée, Angélique vous offre ses talents d’écriture et ses récits toujours emprunts de sensualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *