Femme mature allongée sur un transat de piscine

Le jardin intime d’Evelyne

En couple depuis maintenant plus de 25 ans, Evelyne vit dans une belle maison avec piscine près de Neuilly sur Seine. Son mari dirige une société d’informatique qui marche plutôt bien, et se déplace régulièrement en province pour son travail. Avec le temps, elle s’est habituée à ses nombreux déplacements et à passer les soirées sans lui. Ce n’est pas le genre de femme à rester cloitrée chez elle à se morfondre en attendant le retour de son époux. Régulièrement elle organise des petites fêtes dans sa demeure où elle retrouve ses copines de shopping.

Sans difficulté financière, Evelyne adore faire du shopping l’après-midi quand les autres travaillent. Elle dépense sans compter; coiffeur, manucure, esthéticienne et autres plaisirs, font partis de son quotidien. Toujours épilée de près, elle fait régulièrement des UV pour rester bronzée été comme hiver. A bientôt 50 ans, Evelyne est une belle femme qui s’entretient et fait du sport pour garder un corps ferme et attirant. Elle n’a rien à envier à ses amies, pourtant plus jeunes qu’elle.

Très appréciée des commerçants du quartier, elle ne manque pas de saluer tout le monde et d’avoir un petit mot gentil pour sa voisine, seule depuis la mort de son mari. C’est une femme bien dans sa peau et qui gère sa vie comme une véritable célibataire. Pourtant, toujours amoureuse de son mari, elle est très attentive quand il est présent. Malheureusement pour lui, Roger est souvent en déplacement et sa femme en profite pour se faire de petits plaisirs dont il n’a pas connaissance.

Il faut dire qu’avec le physique qu’elle a, Evelyne n’a aucun mal à attirer les regards masculins sur elle. Ce n’est pas une femme qui passe inaperçue.

Cet après-midi elle doit se rendre chez la manucure pour une petite retouche. Elle prend donc sa voiture et prend le chemin pour s’y rendre. Elle papote avec la jeune femme qu’elle connait bien maintenant, elle lui fait même quelques petites confidences pour passer le temps. Arrivée à la caisse pour régler elle se souvient que le jardinier doit passer cet après-midi et se rend compte qu’elle est déjà en retard.

Elle reprend sa voiture pour rentrer chez elle. Un jeune homme attend devant la grille mais ce n’est pas son jardinier. Elle se dirige vers l’entrée et le jeune homme lui explique qu’il remplace Manuel qui est souffrant. Elle est ravie de voir ce bel apollon au physique agréable remplacer le bon Manuel, très serviable mais un peu vieux pour elle. Evelyne se dirige vers sa chambre et se change pour mettre un maillot de bain très sexy. Un cocktail de jus de fruits et la voilà enfin prête pour un bain de soleil près de la piscine.

Elle observe le jeune jardinier du coin de l’oeil. Il faut dire qu’il est particulièrement musclé et la chaleur du jour la plonge rapidement dans des pensées coquines. Soudain elle appelle le jeune homme et lui demande de lui passer de la crème à bronzer dans le dos. Le jeune homme accepte avec plaisir. Elle dégrafe le haut de son maillot et s’allonge sur le transat. Le jardinier commence à lui passer de la crème sur le dos tout en la caressant. Evelyne apprécie la douceur de ses mains. Puis elle se redresse, s’allonge sur le dos, les seins nus elle lui demande de lui passer de la crème sur les jambes. Surpris mais ravi de la situation, il s’exécute. Arrivé en haut de ses cuisses elle lui prend la main et la pose sur ses seins. Le jeune homme en profite pour lui masser la poitrine, puis se penche pour lui titiller les tétons avec la langue.

Evelyne est très excitée. Elle adore se faire caresser les melons de la sorte, ils sont très sensibles au touché, et lui provoque un plaisir qu’elle ne boude pas. Le jeune homme se fait de plus en plus pressant et n’hésite pas à glisser sa main dans sa petite culotte. Il écarte ses lèvres et lui caresse le clitoris en la fixant droit dans les yeux. Evelyne est très excitée et a très envie de faire l’amour. Elle se redresse, puis lui retire sa salopette. Elle empoigne alors son sexe qui est déjà bien dure et commence à lui lécher goulûment les bourses.

Elle remonte ensuite le long de sa verge, lui aspire le gland avant de se mettre à lui pomper le dard comme une chienne en chaleur. Evelyne est déchaînée. Elle lui demande alors de s’allonger sur le transat et lui grimpe dessus. Elle commence par frotter sa jolie chatte toute lisse contre son sexe pour l’exciter encore plus. Puis elle introduit sa bite dans sa fente et se met à le chevaucher fermement. Le jeune jardinier en profite pour lui caresser les seins, et à chaque coup de reins, lui mordille les tétons.

Evelyne se trémousse dans tous les seins en gémissant. Elle adore se faire mordiller les tétons quand le plaisir monte. Elle continue de le chevaucher très fort puis se retire brusquement. Elle lui demande de se lever puis prend sa place sur le transat et se met à quatre pattes. Elle lui présente alors son joli cul bien rebondi et lui demande de la baiser. Le jeune jardinier lui enfile alors sa bite dans son anus encore serré et lui laboure le fion à grands coups de bite. La coquine se met alors à gémir comme une garce en chaleur. Elle se cambre, recule pour laisser cette belle queue s’enfoncer encore plus profondément dans son trou du cul déjà bien dilaté.

Quelques coups de pine plus tard, elle finit par jouir comme une folle. Le sourire aux lèvres, elle empoigne la queue du jardinier et se met à le branler entre ses gros seins. Cette branlette espagnole le fait jouir abondement. Elle passe son doigt sur ses tétons dégoulinant de sperme et les lèches en regardant son jeune amant droit dans les yeux.

Ravie de cette partie de baise improvisée, elle lui demande de revenir demain à la même heure…

Copyright 1er-sexe.com


Auteur

Angélique
Amoureuse de littérature érotique et croqueuse d’hommes invétérée, Angélique vous offre ses talents d’écriture et ses récits toujours emprunts de sensualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *