Une femme qui a les yeux bandés

Les yeux fermés

Infirmière dans un service de cardiologie depuis maintenant trois ans, Florence a rencontré son petit ami Pierre lors d’une réunion de service. Nouveau médecin dans cet établissement, il a tout de suite accroché avec elle et n’a pas tardé à l’invité au restaurant. Le courant est passé immédiatement entre eux et depuis maintenant deux ans, ils vivent en couple. Ils sont très amoureux l’un de l’autre et ne manquent pas une occasion de faire l’amour dans des endroits toujours plus insolites, comme leur lieu de travail lorsque la situation s’y prête. Les pauses sont très souvent consacrées à leurs ébats amoureux et même s’ils restent discrets, personne n’est dupe quant à leur petit jeu.

Florence a très envie d’avoir un enfant mais Pierre souhaite attendre encore un peu. Ils se sont donnés encore deux ans avant de devenir parents. Pierre débute tout juste sa carrière et il pense que l’arrivée d’un enfant si tôt chamboulerait beaucoup trop sa vie professionnelle. En attendant de devenir les parents qu’ils souhaitent, Florence et Pierre profitent au maximum de leur temps libre pour avoir des activités communes. Deux fois par semaine, ils se rendent au centre nautique où ils prennent plaisir à nager. Très sportifs tous les deux, ils courent régulièrement durant la semaine, quand bien évidemment, leurs emplois du temps respectifs leurs permettent.

Cette année ils sont partis en vacances aux Seychelles. Voyage de rêve s’il en est. Florence est revenue ravie de ce voyage et ne pense plus qu’à une chose : repartir le plus vite possible ! Il faut dire que leurs vacances se sont résumées à se faire bronzer sur des plages magnifiques de sable blanc et à participer à un maximum de fêtes incroyables se finissant généralement au petit matin… Mais ce n’est pas tout. Le jeune couple a également passé la grande majorité de leur temps à faire l’amour… Parfois même plusieurs fois par jour ! Florence est très portée sur le sexe et son imagination débordante lui permet de proposer régulièrement de nouvelles choses à Pierre qui semble être ravi que sa partenaire soit aussi demandeuse.

Ils ont déjà assouvis plusieurs de leurs fantasmes mais il y en a un qu’ils n’ont pas encore oser réaliser. Florence est bien décidé à mettre tout en œuvre pour tenter l’expérience ce soir. Pour être clair sur le sujet, elle rêve de faire l’amour avec Pierre les yeux bandés… Elle a entendu dire que de ce fait, tous les autres sens se voient exacerbés… Elle a donc très envie de vivre cette aventure avec l’homme qu’elle aime.

Aujourd’hui, elle ne travaille pas et elle s’affaire donc à tout préparer pour faire la surprise à Pierre qui ne se doute de rien. Après une bonne douche, une épilation précise et minutieuse, Florence enfile une jolie petite robe bustier assez moulante qui épouse parfaitement ses formes. Un string brésilien et pour compléter le tout, des talons hauts très chics. Elle a déjà trouvé le bandeau pour les yeux et elle a même prévu une paire de bas pour que son homme puisse également l’attacher pendant l’amour.

Pierre ne rentrera pas avant vingt deux heures et il aura déjà dîné. Florence peut donc profiter des quelques heures qu’il lui reste pour peaufiner le tout. Elle allume la chaîne hifi et met une musique d’ambiance. Elle s’allonge sur le lit et se met à rêver à la folle nuit d’amour qu’elle va passer avec Pierre. Quelque peu assoupie, elle entend soudain la porte d’entrée s’ouvrir. Elle place alors son bandeau sur ses yeux et demande à Pierre de la rejoindre dans la chambre. Le jeune homme comprend immédiatement qu’il se trame quelque chose de coquin… Il s’approche d’elle, l’embrasse et lui précise qu’il saute sous la douche avant de la rejoindre dans quelques minutes.

Florence trépigne d’impatience, elle s’est déjà imaginée la scène et a du mal à contenir son impatience. Pierre sort enfin. Il la rejoint et lui attache les mains aux barreaux du lit. Florence est très excitée. Il s’allonge contre elle, et commence à l’embrasser fougueusement. Puis il fait glisser sa robe bustier pour libérer ses jolis seins ronds et fermes. Il les caresse amoureusement quand soudain il se relève et s’éloigne…

Il revient quelques minutes plus tard avec un bol de glaçons et de la crème chantilly. Il commence par étaler un peu de crème sur les seins pointus de sa compagne et se met à lui mordiller les tétons délicatement. Florence aime cette sensation douce et fraîche sur ses seins. Il prend un autre glaçon et lui passe sur le bout des tétons. Florence pousse un petit cri de surprise mais apprécie fortement cette sensation. Pierre continue en faisant glisser le glaçon sur la poitrine de Florence avant de le faire aller sur son ventre. Il lui lèche ensuite le nombril tout en descendant lentement vers son petit minou bien rasé. Il lui passe alors le glaçon sur le clitoris ce qui fait crier Florence de surprise mais aussi de plaisir. Il lui enfile ensuite un doigt à l’intérieur tout en continuant à lui caresser le bouton avec le glaçon.

Florence gémit de plus en plus fort… Elle n’a jamais connue un plaisir aussi intense. Le fait de ne rien voir et d’être à la Mercie de son homme la met dans un état second. Pierre enchaîne et passe sa langue sur les contours de la vulve rose de Florence en lui aspirant son petit bouton d’amour avant de la pénétrer sans crier gare…

Cette pénétration surprise fait pousser des cris d’extase à Florence qui se fait alors baiser frénétiquement. Elle sent son corps se contracter et le désir monter au creux de ses reins… Ses cris se font de plus en plus pressants. Pierre lui détache alors une main, la retourne et se met à lui faire un anulingus. Florence adore ça et gémit encore plus bruyamment. Ce n’était là qu’un amuse bouche puisqu’il lui enfonce ensuite son sexe dans ses petites fesses encore serrées. Il attrape alors un glaçon qu’il fait glisser dans son dos tout en continuant à la sodomiser. Florence ne tient plus, elle se trémousse dans tous les sens, elle gémit, elle pousse des cris de plus en plus stridents et lors d’une dernière clameur, elle se met à jouir comme une folle…

Pierre la détache. Elle se retourne alors et cherche le gland de son amant avec le bout de ses doigts. Elle attrape le braquemart et se met à le sucer fermement. Déchaînée et emportée par son orgasme, elle lui suce le sexe aussi fort qu’elle peut, jusqu’à faire couler la semence divine au fond de sa gorge nouée par l’excitation…

Copyright 1er-sexe.com


Auteur

Angélique
Amoureuse de littérature érotique et croqueuse d’hommes invétérée, Angélique vous offre ses talents d’écriture et ses récits toujours emprunts de sensualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *