L'amour entre 2 filles

Entre filles

Jenny rangeait ses affaires dans sa nouvelle chambre d’étudiante. Elle venait tout juste d’arriver sur le campus universitaire où elle allait passer les trois prochaines années. Sa colocataire n’était pas encore arrivée alors elle en profitait pour prendre ses aises. Elle venait de finir de ranger ses derniers livres sur l’étagère quand elle perçue un mouvement sur le pas de la porte. « Salut, moi c’est Sandra, et toi ? », « Jenny ? » Et s’ensuivit ensuite les banalités de rigueurs.

Une semaine passa et elles en profitèrent pour faire mieux connaissance. Le vendredi soir, elles allèrent ensemble à la fête de bienvenue organisée pour les nouveaux. Sandra, fêtarde, s’en donna à cœur joie. Jenny qui devait rentrer à moto fit plus attention. Au moment de partir, elle alla chercher Sandra, qui, déjà pas mal éméchée, roulait une pelle à un gars fraîchement rencontré. Elles rentrèrent. Jenny aida la fêtarde à se déshabiller et la mit au lit. Jenny était lesbienne et ce corps de femme dévêtue et si jolie ne la laissait pas indifférente. « T’en vas pas Jenny, viens ». Jenny ne savait comment interpréter cette invitation. Elle s’allongea alors à coté de Sandra qui s’endormit presque aussitôt. Jenny n’arrivait pas à trouver le sommeil et Sandra, qui bougeait beaucoup, enleva sans faire exprès, le drap qui découvrit ses seins au galbe parfait. Jenny n’y tenait plus. Tant pis, elle décida de passer à l’action. Elle tendit la main et caressa l’objet de ses convoitises. Sandra eu un léger frisson, elle continua. N’y tenant plus, elle prit les seins de son amie un à un dans sa bouche. Sandra s’éveilla, mais nullement surprise, tendit la main pour caresser la chatte de Jenny.

Sans se faire prier, Jenny redoubla de caresse : « ta peau est si douce » lui dit-elle. Sa main glissa également vers le sexe de sa copine. Jenny écarta les jambes sous les caresses habiles de Sandra. Trop exciter pour ne rester sans rien faire, elle alla entre les jambes de Sandra et commença à la lécher. Plus Sandra gémissait et plus Jenny s’affairait : en bas, entre ses jambes, la sentant venir, Jenny redoubla de caresses et de coups de langues. Sandra était en transe ? La langue de jenny se faisait de plus en plus précise et une chaleur naissante irradiait d’abord sa chatte, puis tout son corps, elle respira de plus en plus vite’ Jenny la mangeait si bien qu’elle ne tarda pas à jouir dans la bouche de cette dernière.

Après avoir reprit ses esprits, elle se mit sur Jenny et commença à caresser la vulve de celle-ci tout en lui léchant les seins et en lui suçant la langue. Une fois qu’elle fut bien mouillée, Sandra glissa lentement son doigt dans la chatte de sa gentille colocataire. Elle fit un va et vient discret qui s’accéléra au fur et à mesure que Jenny gémissait. Jenny la rejoignit dans un mouvement de hanche alors que Sandra lui dévorait la bouche. « T’arrête pas surtout ! C’est si bon ». Sandra était aux anges de s’entendre dire qu’elle était un bon coup et Jenny n’allait pas tarder à venir l’y rejoindre. Sentant qu’elle venait, Jenny s’agrippa à Sandra qui avait déjà deux doigts dans sa chatte et qui la labourait de l’intérieur. L’orgasme fut sans précédent et Sandra lécha toute la mouille avec délice, avant de s’endormir l’une contre l’autre en partageant avant un dernier baisé.

Copyright 1er-sexe.com


Auteur

Angélique
Amoureuse de littérature érotique et croqueuse d’hommes invétérée, Angélique vous offre ses talents d’écriture et ses récits toujours emprunts de sensualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *