Avion à pleine altitude

L’amour à 10 000 mètres d’altitude

Quand Marc prit l’avion pour l’ile Maurice, destination de rêve, il était loin d’imaginer que ses vacances allaient commencer un petit peu plus tôt que prévu. À peine arrivé à bord, il constate que les hôtesses prenaient bien soin des passagers. Avenantes, prévenantes et jolies, ce qui ne gâchait rien. Le voyage allait être un pur plaisir… Il ne croyait pas si bien dire !

La jolie métisse qui lui avait apporté du jus d’orange était plus qu’intéressante. Son bronzage naturel témoignait de ses journées passées sous ce soleil tropical. Ses formes étaient plus qu’appétissantes : des fesses superbes et des seins qui semblaient vouloir se libérer de ce bel uniforme. Ses lèvres ressemblaient à des fruits bien mûrs… Quant à son sourire, il était magnifique. Sa bouche excitait Marc au plus haut point. Il décida alors de tenter sa chance quand elle lui apporta son repas « vous avez un très beau sourire mademoiselle »’ La jeune fille sourit alors de plus belle. « Pourrais-je connaître votre nom ‘ » Elle s’appelait Eva… Marc sentit qu’il allait pécher au jardin D’Éden car son python ne tenait plus en place dans son pantalon et les lèvres d’Eva étaient un fruit extrêmement tentant…

À chaque fois qu’elle passait à coté de lui, il se sentait défaillir. N’y tenant plus, il se leva de son siège alors qu’elle passait avec un plateau de rafraîchissements. Elle en renversa un peu sur son pantalon, au grand plaisir de Marc qui attendait impatiemment qu’elle nettoie. « Je vous prie de m’excuser Monsieur, veuillez me suivre, je vais m’occuper de vous »… Elle allait s’occuper de quoi se demanda alors Marc ? Le jus sur son pantalon, ou la bosse qui s’y formait ?

Elle l’emmena dans un coin discret réservé aux hôtesses et prit un chiffon mouillé pour le nettoyer. Plus elle frottait son pantalon et plus la bosse grossissait ! Elle remarqua que Marc bandait comme un âne ce qui lui fit esquisser un léger sourire. Amusée par la situation, elle ouvrit alors la fermeture éclair et glissa sa main pour tâter la bête. « Oh, cela devra attendre l’atterrissage monsieur ». Marc rétorqua à son tour : « Mais non mademoiselle, il fait nuit et tout le monde dort ».

Séduite par la répartie de Marc, elle déboutonna son pantalon qui tomba à ses pieds. Marc donna libre court à ses envies et commença à la caresser en ouvrant sa blouse pour prendre ses deux jolies poires entre ses mains. Il les massa pendant qu’elle le masturbait. Il se pencha ensuite pour les prendre dans sa bouche tout en faisant glisser sa main vers la chatte de la belle hôtesse.

Il retroussa sa jupe, la souleva et prit la jeune femme sauvagement contre la paroi de l’avion. Elle était déjà toute humide et sa peau était brûlante de désir. Il entra en elle et commença son ascension vers la paradis. Eva bougeait des hanches au même rythme que lui, si bien qu’ils ne tardèrent pas à jouir tous les deux au dessus des nuages.

Copyright 1er-sexe.com


Auteur

Angélique
Amoureuse de littérature érotique et croqueuse d’hommes invétérée, Angélique vous offre ses talents d’écriture et ses récits toujours emprunts de sensualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *