Une femme léchant une glace

Qu’il est bon de goûter le sperme d’un autre

Radia et Pierre étaient un couple sans histoire qui vivait en banlieue parisienne. Pierre, pompier de 28 ans, adorait sa femme. Cette dernière le lui rendait bien. Elle s’arrangeait aussi souvent que possible pour lui faire une petite gâterie quand il rentrait du boulot généralement tard le soir. Radia était une suceuse émérite. On peut même dire qu’elle avait un don pour la fellation. C’est ce que Pierre n’arrêtait pas de dire à ses collègues qui en bavaient de jalousie. Que voulez-vous, elle s’y prenait comme une reine…

Il n’était pas rare que Pierre ne puisse se retenir. Il lui arrivait fréquemment de jouir dans la bouche de Radia, qui, en bonne suceuse, avalait la semence de son homme jusqu’à la dernière goutte. Quand elle entourait le sexe de Pierre avec sa langue et qu’elle l’engloutissait entièrement au fond de sa gorge, il avait du mal à contenir son émotion très longtemps.

Radia avait un fantasme caché dont elle voulait faire part à Pierre. Hésitante, elle attendit d’avoir soulagée son homme pour lui en parler. Elle avait très envie de tester l’échangisme… Comme Pierre adorait les nouvelles expériences, Radia se décida à lui en parler.

Il ne fut pas choqué par sa proposition même si l’idée de partager sa petite femme avec un autre le chagrinait quelque peu. Il jugea néanmoins que l’expérience était très excitante et que cela allait être amusant de bousculer un peu leurs habitudes.

Radia commença alors à chercher des couples échangistes sur Internet. Elle s’inscrit sur plusieurs sites de rencontres spécialisées et ne mit pas très longtemps à rentrer en contact avec un couple qui habitait à proximité de chez eux. Très rapidement, ils se donnèrent rendez-vous pour faire plus ample connaissance. L’endroit choisi pour l’occasion était un hôtel du centre-ville plutôt cossu. Rien de tel que le luxe et la volupté d’un 4 étoiles pour se mettre dans l’ambiance.

C’est donc autour d’un cocktail maison que les quatre jeunes gens firent connaissance. Tout se passait à merveille. L’homme qui s’appelait Sébastien et qui était très beau, plaisait beaucoup à Radia qui rougissait à chaque fois que son regard croisait le sien. Sa femme Rachel, était à la hauteur des photos qu’elle avait envoyé à Radia avant leur rencontre. Une véritable bombe sexuelle aux formes pulpeuses qui ne semblait pas laisser Pierre indifférent…

Le temps passa et c’est tout naturellement que les quatre compères se rendirent dans la chambre qu’ils avaient réservée au dernier étage de l’hôtel. Dans l’ascenseur, les gestes se firent plus intimes et les caresses commencèrent à pleuvoir ici et là. Radia avait minutieusement calée ses fesses bombées contre le pénis de son prétendant, qui, pendant ce temps, lui malaxait les seins à pleines mains. Quant à Pierre, il embrassait fougueusement Rachel tout en regardant Radia se faire peloter sous ses yeux. L’ambiance était torride, il était grand temps d’arriver enfin à la chambre…

Un tour de clef plus tard et les voilà tous les quatre à l’abri des regards indiscrets. Rapidement déshabillés, le moment de donner libre court à leur passion était enfin venu. Pierre se mit à lécher Radia pendant que cette dernière faisait profiter Sébastien de ses talents de suceuse. Rachel, quant à elle, s’agenouilla à côté de Radia et prit délicatement ses petits seins pointus en bouche.

Pierre était heureux de voir que sa femme prenait énormément de plaisir à réaliser son fantasme. Il était encore en train de lécher le minou de Radia lorsque Sébastien la prit sauvagement pour l’asseoir sur ses genoux et l’empaler sur son chibre. Radia poussa un petit cri de surprise car le sexe de Sébastien était plus gros que celui de Pierre. Elle n’avait pas l’habitude de se faire remplir le vagin par un aussi gros calibre ! Sébastien lui enfonça son engin jusqu’à la garde. Radia hurlait de plaisir… Pierre fit de même avec Rachel. Il l’a mit à quatre pattes sur le lit et la pénétra d’un coup sec par derrière. La coquine hurlait tout aussi fort que Radia. Elle incita Pierre à la prendre plus brutalement : « Défonces-moi ! » lui dit-elle ! Pierre s’exécuta et lui assena des grands coups de butoir en levrette. Ses boules tapaient contre les fesses de Rachel à chaque mouvement de va-et-vient qui semblaient l’amener un peu plus vers l’extase…

Après plusieurs minutes de ramonage, les deux hommes prirent place l’un à côté de l’autre. Radia reprit alors en bouche le sexe de Sébastien pendant que Rachel qui avait une poitrine généreuse, branla la queue de Pierre entre ses deux gros seins naturels. Elle lui fit une branlette espagnole magistrale qui se termina par une éjaculation massive de Pierre ! Son foutre alla également recouvrir la bouche de Rachel qui sortit la langue pour avaler la semence qui coulait sur ses lèvres et sur sa poitrine…

Sébastien quant à lui, accéléra les mouvements de va-et-vient jusqu’à toucher le fond de la gorge de Radia qui suffoquait presque tant le sexe de son amant lui remplissait la bouche. Elle comprit qu’il était sur le point de jouir et dans un dernier geste, aspira son gland de toutes ses forces ! Le résultat ne se fit pas attendre : Sébastien se vida littéralement dans la bouche de Radia.

Cette dernière essayait tant bien que mal d’avaler tout le sperme qui dégoulinait des commissures de sa petite bouche qui n’avait jamais eu affaire auparavant à une éjaculation de cette envergure. Qu’il est bon de goûter le sperme d’un autre se dit elle tout en fermant les yeux…

Copyright 1er-sexe.com


Auteur

Angélique
Amoureuse de littérature érotique et croqueuse d’hommes invétérée, Angélique vous offre ses talents d’écriture et ses récits toujours emprunts de sensualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *